Website in EnglishChaire Économie Sociale et Solidaire de NEOMA Business School

Recherche



Le volet recherche s’organise autour de trois axes : un axe colloques, un axe études professionnelles et un axe recherche académique.

recherche

AXE : Colloques, Conférences, Journées d’études

L’URCA a rejoint le Réseau Interuniversitaire de l’économie sociale et solidaire (RIUESS) en juin 2012. La Chaire ESS a rejoint le RIUESS en juin 2013. Chaque année, l’URCA et la Chaire ESS sont présentes à ces rencontres annuelles: www.riuess.org

L’URCA et la Chaire ESS organiseront les prochaines rencontres du RIUESS en mai 2015.

AXE : Etudes Professionnelles

L’objectif des études professionnelles est de permettre aux étudiants de la Chaire ESS (Neoma BS et Urca) de pouvoir s’investir sur des projets de terrain et d’apporter leurs aides et expertises auprès de structures de l’ESS du territoire.

+ 2014

Pour l’année 2014, la Chaire ESS participera à 3 études professionnelles. L’objectif est de permettre aux étudiants de la Chaire ESS (NEOMA BS et URCA) de pouvoir s’investir sur des projets de terrain et d’apporter leurs aides et expertises auprès de structures de l’ESS.

Projet n°1 URIOPSS : recensement des pratiques de recrutement des bénévoles

Responsable du projet : Laëtitia LETHIELLEUX

Il s’agit de proposer une consolidation des travaux existants sur le sujet du recrutement des bénévoles de manière à capitaliser les connaissances produites et à en favoriser le partage.

Dans la continuité de l’étude de 2013, il est attendu une réflexion sur les modes de recrutements des bénévoles au regard de la gouvernance associative : les formes de gouvernances associatives sont-elles adaptées pour assurer l’accueil et le recrutement des bénévoles ? Le terrain d’étude sera défini, au préalable avec l’Uriopss selon les mêmes modalités que pour l’étude menée en 2013 (échantillon construit à partir des 120 associations adhérentes).

Finalité :

Présentation des résultats aux 1ères assises de la Vie associative (1ère semaine de juin- date non connue à ce jour)

Matériaux disponibles :

L’Uriopss va nous transmettre les études existantes pour que nous puissions formaliser une synthèse (voir construire une base de données). Cette synthèse fera l’objet d’une publication et paraîtra dans les actes des assises.

Projet n°2 : RISKOJARDIN

Responsable du projet : Elodie Brulé-Gapihan

L’Enquête Riskojardin, qu'est-ce que c'est?

Il s'agit de contribuer à faire connaître un parasite qui se transmet de l'animal à l'homme, appelé également zoonose.

Qui est le commanditaire de l'étude?

C'est ELIZ, un établissement public de lutte interdépartementale contre les zoonoses. Depuis quelques années, il s'intéresse à une zoonose particulière, l’Echinococcus multilocularis (Em).

Pourquoi travailler sur l’Em ?

La France est avec la Suisse, l’Autriche et l’Allemagne, un des pays d’Europe où il y a le plus de cas humains d’Echinoccocose Alvéolaire (maladie provoquée par l’Em) (Gotstein et al. in Descloix 2012). Les patients français proviennent essentiellement de 4 régions : Franche- Comté (40 % des 417 patients diagnostiqués entre 1982 et 2009, Grenouillet et al. in Descloix 2012), Lorraine (19 % de ces patients), Auvergne (8%) et Champagne-Ardennes (8%).

Quelles sont les démarches entreprises jusqu’à présent ?

Pour canaliser la prolifération de ce parasite, plusieurs actions ont été menées, comme la distribution à grande échelle d’appâts contenant du vermifuge destinés aux renards, la réduction de la densité des populations de renards ou de celles de ses proies. Ces actions se sont avérées inefficaces. C’est pour cette raison qu’ELIZ a décidé d’agir au niveau de la population humaine, afin de sensibiliser les consommateurs et les producteurs de fruits et légumes par le biais de campagnes d’information.

Or, comme le lien entre connaissance du risque et adaptation du comportement humain face à ce risque n’est ni direct ni systématique, ELIZ s’est rapproché de chercheurs en sciences sociales pour les aider à orienter leur campagne de communication.

En quoi consiste cette aide ?

Dans le domaine de la santé, ce sont les travaux relatifs à l’éducation relative à l’environnement, à la psychologie environnementale et au marketing social qui font référence. Les théoriciens s’accordent à considérer que le seul fait d’être informé n’est pas suffisant pour générer un changement de comportement réfléchi et concret. Si les campagnes d’information permettent d’augmenter la prise de conscience du public, elles sont limitées dans leur capacité à générer des changements de comportements.

C’est pourquoi nous proposons dans un premier temps de faire le point sur la perception du risque (niveau de connaissance et d'intégration du risque dans les comportements). Et c’est à ce niveau-là que nous avons besoin de vous !

De qui avons-nous besoin ?

Nous avons besoin de personnes motivées, avec un bon relationnel pour nous aider à mener l’état des lieux en Moselle. 11 villes de la Moselle ont été tirées au sort, et nous envisageons d’administrer le questionnaire sur deux semaines !

Le gîte et le couvert vous seront offerts en contrepartie de votre aide ; et les frais de déplacement occasionnés seront pris en charge par ELIZ.

Qu’est-ce que participer à cette étude peut vous apporter ?

Vous pourrez prendre conscience des différentes étapes d’élaboration et de traitement d’un sondage d’opinion. Vous rencontrerez des publics différents et serez confrontés aux joies et difficultés du terrain de l’enquête, et je l’espère saurez profiter de vos soirées en liant peut-être de nouvelles amitiés !

Projet n°3 : ILOT Bétheny- Habitat et Humanisme

Responsable du projet : Laëtitia LETHIELLEUX

Le Président départemental d’Habitat et Humanisme nous a présenté le projet de création d’un ilot proposant un « lieu de vivre ensemble ». L’objectif serait de créer des habitations en y intégrant des services de proximité et en conservant un parc pour favoriser la mixité sociale et la lutte contre la précarité sociale :

  • le logement intergénérationnel
  • l’accueil des personnes hospitalisées (en raison de la proximité avec l’hôpital Sébastopol)
  • l’accueil des personnes handicapées

L’intervention de La Chaire ESS peut être envisagée de deux manières très concrètes :

  • Par la réalisation d’un programme d’accompagnement de l’association dans son évolution et pour caractériser l’innovation sociale de ce projet. Actuellement, la Chaire ESS est partenaire d’un projet européen (SIMPACT) sur la caractérisation de l’innovation sociale
  • Par la réalisation d’études de terrain permettant la réalisation de l’Ilot du « vivre ensemble ». Par exemple, nous pouvons réfléchir avec les étudiants encadrés par des enseignants-chercheurs de la Chaire ESS sur les attentes de la population, sur ce que l’on entend par intergénérationnel, sur le fonctionnement de l’Ilot, l’organisation au quotidien de la mixité sociale et au levier d’actions pour lutter contre la précarité sociale. Ces études seront réalisées sur les années universitaires en collaboration avec les étudiants volontaires de la chaire ESS (Neoma BS et Urca).
  • Restitution sous forme de rapports et de conférences

+ 2013

En 2013 les étudiants du master management des ressources humaines ont accompagné l’URIOPSS de Champagne-Ardenne dans sa réflexion sur l’engagement bénévole. Télécharger ci-dessous la synthèse des résultats de cette étude.

URIOPSS : l’engagement citoyen, c’est facile ?

AXE : Recherche académique

La Chaire ESS réunit 19 enseignants-chercheurs (sociologues, juristes, économistes, gestionnaires, historiens, linguistes….) rattachés à différents laboratoires (cf. REGARDS, CEREP…). A ce jour, plusieurs équipes sont investies sur des projets à diverses échelles :

Tableau 1 : Panorama des projets de recherche en cours- Chaire ESS NEOMA BS-URCA
Au niveau … Intitulé du projet Description Chercheurs Chaire ESS
International

Les coopératives de santé dans le monde

(janvier à octobre 2014)

Dresser un état des lieux des coopératives de santé dans le monde. La Chaire ESS est le référent pour la France de ce projet coordonné par J-P Girard (Jean-Pierre Girard, chercheur associé, Institut de recherche et d’éducation pour les coopératives et les mutuelles de l’Université de Sherbrooke (IRECUS), Sherbrooke, Canada, et membre du bureau de direction – commissaire pour la région de l’Amérique du Nord – International Health Cooperative Organisation (IHCO)).

Le rapport a été présenté en octobre 2014 à Québec.
Lire le rapport

Pour NEOMA BS:
M. Boudes
M. Thenot

Pour l’URCA:
L. Lethielleux

Européen

SIMPACT (Social Innovation)

(2014 à 2017)

L’objectif est de créer de nouveaux concepts, modèles et instruments au service des décideurs politiques, des innovateurs sociaux, des investisseurs et des intermédiaires/ représentants de la société civile concernés par le développement de l’innovation sociale (IS). Développer des infrastructures de soutien à l’IS, à l’instar des infrastructures déjà existantes pour les innovations technologiques. La compréhension des fondements économiques de l’IS permettra d’améliorer les outils de soutien à l’IS, ainsi que l’impact économique et social sur la société.

http://www.simpact-project.eu/

Pour NEOMA BS:
S. Alijani
M. Boudes
J. Mackinnon
D. Mangalagiu
S. Serdukov

Pour l’URCA:
L. Lethielleux